Uluru

J’ai changé d’avis. Je voulais parler du prix des choses, du vrai prix des choses, mais cela ne me dis plus rien. J’ai aussi eu envie de parler de la simplicité et de la beauté des lieux communs, ceux qu’on ne regarde pas à leurs justes valeurs, ou qu’on n’observe même pas. La qualité de secondes qu’on laisse s’alourdir par manque d’imagination. La qualité des personnes à qui on ne parle pas. J’ai changé d’avis. Je me suis ravisé sur le sujet de l’humour noir, qui ne fait pas souvent rire, mais qui souligne les failles, et brise parfois, sans toujours recoller les morceaux. J’ai changé d’avis. Il se dit que les sujets se valent, mais cette phrase est fausse.

L’hiver froid et humide à Montpellier est propice à une certaine lenteur, ou du moins à un ralentissement. On apprend à mieux écouter son corps en apprenant la maitrise de la respiration, un battement cardiaque fait remuer la surface de l’eau brulante sur laquelle s’est formé une spirale de mousse, il y a comme un air de jamais vu. C’est la saison des illusions de finitude, on attend que le soleil se lève, et toujours il se lève. Ces changements d’avis, c’est surtout parce que certaines idées ont le pouvoir, et dès lors qu’ont les évoquent, elles l’emportent un peu plus. Alors si ce doit être l’hibernation généralisée, rêvons dans ce sommeil que s’impose la collectivité. Rêvons d’étendues désertiques, de rencontres magnifiques, de nuits parfaites. Rêvons d’erreurs judicieuses, de choix courageux, de liberté choisie. Ce texte parle de la valeur de ce qui semble ne pas en avoir, et de ce qui n’est pas au juste prix. Il parle de l’extraordinaire importance du moment présent, et de ce qu’on en fait. Il parle d’un certain esprit collectif d’une certaine époque qui préfère accepter la misère plutôt que créer l’abondance. Un court texte inspiré par le bien-être que peuvent faire quelques étirements consciencieusement exécutés, en inspirant, en expirant, aux bruits d’images de la nature des quatre coins du monde, sur la chaine 214 de votre Freebox; vous aussi, changez de fenêtre, changez de vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s